Pour une rentrée offensive et revendicative rejoignez la CGT Educ'action
Information importante

Nouvelles coordonnées de l'Académie

" "

CGT Educ'action Versailles

" "

La Rotonde - 32-34 Avenue des Champs Pierreux

" "

92 000 NANTERRE

" "

Tel : 06 40 16 79 39 ; mail : cgteducversailles@gmail.com

Des salariés actifs et retraités, des citoyens, expriment une colère légitime pour avoir les moyens de vivre dignement, pour plus de justice sociale. Cette colère, la CGT la comprend et la porte au quotidien depuis plusieurs mois et au travers de nombreuses journées d’action et de grèves. Alors que la France était en 2017 le 5ème pays producteur de richesses dans le monde, le chômage, le travail précaire s’accroissent et plongent dans le désarroi de plus en plus de familles, de citoyens...

 

Lire la suite de la déclaration 

 

Lire également le tract d’appel à la manif des privés d’emploi et précaires

LA BAISSE DES HEURES D’ENSEIGNEMENT EN BAC PRO :

 

- 380 heures (grille 1) et – 296 (grille 2) pour les élèves / - 252 heures profs 

UNE BAISSE INACCEPTABLE DES HEURES DISCIPLINAIRES EN PROFESSIONNEL COMME EN GENERAL :

Bac pro : en comparant à l’actuelle grille 1

     Enseignement professionnel disciplinaire de 1152 à 856 (+108 chef d’œuvre et 128 de co-intervention) = - 296 h

        En lettres-histoire de 380 à 267 (+71 de co-intervention) = - 42 h

        En maths-sciences de 349 à 266 (+57 de co-intervention) = - 26 h

 

       En LV1 de 174,5 à 168 et en LV2 (grille2) de 174,5 à 126… = - 48,5 h en LV2

Lire la suite du tract

 

           Le 27 septembre, le 9 octobre et le 12 novembre, les personnels ont déjà montré leur rejet du projet de « transformation » de la voie professionnelle.

Le projet de grilles horaires, rejeté par le vote du CSE du 10 octobre, confirme la baisse du volume des heures disciplinaires en Enseignement professionnel et en Enseignement Général. L’insertion professionnelle sera dégradée, mais la finalité même de l’enseignement professionnel change : cette baisse de l’Enseignement Général, accompagnée de la sélection sociale par Parcoursup ghettoïse la voie professionnelle. Ce projet de nouvelle grille, l’annonce d’un plan social dans la filière GA, font craindre de nombreuses suppressions de postes.

Lire la suite du préavis ….

CONGÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE

 

Vous êtes personnel enseignant titulaire ou non titulaire du second degré. Vous avez trois ans d’ancienneté en qualité de titulaire (votre année de stage incluse) ou non-titulaire. Vous voulez parfaire votre formation professionnelle. Vous pouvez demander un congé de formation professionnelle.

 

Les dossiers sont à retirer au secrétariat de l’établissement et doivent être retournés via la voie hiérarchique au plus tard le 18 janvier 2 019 délai de rigueur par voie électronique.

 

 

Pour en savoir plus …. 

La présente circulaire a pour objet de vous informer des modalités d’accompagnement des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation titulaires confrontés à des difficultés professionnelles pour raisons de santé, de vous préciser les conditions d’affectation, la procédure d’entrée et de maintien sur poste adapté et de fixer le calendrier des opérations pour la rentrée scolaire 2019-2020.

 

Demande de dossier (annexe 1 de la circulaire) à envoyer

 

- par voie postale au :

Rectorat de VERSAILLES

SMIS

3, boulevard de Lesseps

78017 VERSAILLES cedex

 

- par mail à : ce.smis@ac-versailles.fr

 

Un dossier de demande d’affectation sur poste adapté vous sera adressé en retour.

 

Les dossiers devront être retournés complets* par la voie hiérarchique, sous couvert du chef d’établissement d’affectation avant le 23 novembre 2018.

Les personnels actuellement en congé de longue durée transmettront leur dossier directement :

 

 

Pour en savoir plus …. 

L’ÉCOLE EST UNE PRIORITÉ ? FAUX

1800 suppressions globales de postes dans les collèges et lycées pour la rentrée 2019 !
        - 2600 suppressions de postes dans le second degré avec une augmentation du nombre d’élèves

             - Hausse des effectifs/classes

          - Dégradation des conditions d’étude des élèves et de travail des personnels.
            - Suppression de 400 postes administratifs et techniques. 1 poste supprimé dans un EPLE ou un service, c’est du travail reporté sur les personnels maintenus en place ET une mobilité forcée.

OBJECTIF BUDGÉTAIRE 2019 : 3000 suppressions de postes dans le second degré public et les services administratifs !

Lire la suite de notre tract

 

 

Lire le communiqué intersyndical "Contre la réforme Blanquer de la voie professionnelle" 

Elections Professionnelles 2018, c'est parti !

Du 29 novembre au 6 décembre auront lieux les élections professionnelles dans l’éducation nationale.

 

Ces élections vous permettent de désigner vos représentant·e·s dans toutes les instances au niveau départemental, académique et national (CAPD, CAPN, CTA, CTM, CCP …).

 

Ce vote se fait par voie informatique et en plusieurs étapes. Dès maintenant, vous devez ouvrir votre espace électeur.

L’intersyndicale CGT Éduc’action- SNUEP FSU – SNEP FSU – SNALC – SUD Éducation – SNCL – SIES FAEN - se félicite de la réussite de la journée de grève du 27 septembre dans la voie professionnelle. Les personnels rejettent le projet de réforme de la voie professionnelle imposé à marche forcée par le ministre, comme en témoignent les 20 à 30 % de grévistes dans les établissements. Les rassemblements et les manifestations qui se sont déroulés sur l'ensemble du territoire ont été un succès. […]

 

Lire la suite

   

                9 octobre : Tou-te-s en grève    

   

                MANIFESTATION MONTPARNASSE 14H    

   

Face à ce projet de société et aux annonces de décisions régressives et de contre-réformes, l’heure est à la défense des fondements de notre modèle social et à la conquête de nouveaux droits.

9 octobre : Tou-te-s en grève

Manifestation régionale à l'appel de l’intersyndicale

( Solidaires-CGT-UNEF-UNL-FIDL-FO-FSU ).

Départ 14h de Montparnasse.

On le sait, malgré les atermoiements du gouvernement, sa chute de popularité dans les sondages et sa propension à divulguer les projets de contre-réformes via la presse en ignorant les organisations syndicales représentatives des salarié·es et des retraité·es, c’est une réelle volonté de changer la société qui anime Macron. Pas dans l’optique d’améliorer le quotidien de toutes et tous, de conquérir de nouveaux droits, de renforcer la protection sociale, de reverser les richesses créées par le travail aux salarié·es par l’augmentation des salaires et des retraites…

Lire la suite de l’appel de la FERC-CGT.

 

Vous trouverez également ici l'appel de l'URIF-CGT