Mouvement spécifique et sur poste à profil

Le mouvement spécifique national (SPÉN)

Les postes spécifiques font l’objet d’une publicité via I-Prof à partir du 09 novembre 2021.

Il s’agit des postes : 

  • en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE),
  • en sections internationales,
  • en classes de BTS dans certaines spécialités, (y compris les PLP)
  • en sections « théâtre expression dramatique » ou « cinéma audiovisuel », avec – complément de service,
  • de PLP requérant des compétences professionnelles particulières,
  • de chef de travaux de lycée technologique ou professionnel ou ÉRÉA.
  • en arts appliqués (BT, BTS, CLMN, DMA et DSAA),
  • de PLP dessin d’art appliqué aux métiers d’art.
  • de langue bretonne
  • en CIO, SAIO, CIO spécialisé

Le mouvement des Postes à Profil (PoP)

Le mouvement national PoP (Postes à Profil) s’adresse aux enseignants du 1er et du 2nd degré. Il est mis en place à titre expérimental dans le cadre des lignes directrices de gestion ministérielles 2022.

L’objectif de ce dispositif est de proposer aux enseignants des postes qui requièrent des compétences, qualifications et/ou aptitudes particulières en lien avec le projet de l’école ou de l’établissement, les caractéristiques territoriales ou avec les missions du poste. L’intérêt de ce dispositif est de pourvoir les postes proposés, hors barème par des profils adaptés aux exigences du poste. Le vivier de candidats est national. 

Dans le cadre du mouvement PoP, l’agent devient titulaire du département ou de l’académie obtenue.

L’affectation sur un poste PoP implique une stabilité de trois ans sur le poste.

A l’issue de ces trois années sur le poste PoP, les enseignants qui souhaiteront muter pourront participer au mouvement intradépartemental pour le premier degré et intra-académique pour le second degré mais également aux mouvements « inter » (interdépartemental et interacadémique). Dans ces derniers cas, ils bénéficieront d’une bonification de leur barème.

Organisation des mouvements SPÉN et PoP

Au vu de la complexité du dispositif nous vous conseillons de consulter les élus paritaires CGT avant de formuler vos vœux

Mouvement SPÉN

Le mouvement spécifique national se déroule parallèlement au mouvement inter-académique. Il répond à la nécessité de recruter sur des postes qui exigent des compétences très particulières. Ces postes sont attribués hors barème. Tout document permettant d’appuyer sa demande sur un poste spécifique doit être joint à son dossier au plus tard le 30 novembre 2021 (fermeture du serveur SIAM pour les demandes de mutation).

Par conséquent, il est demandé aux candidats de prendre l’attache du chef d’établissement d’accueil pour un entretien au cours duquel ils déposeront un exemplaire de leur dossier de candidature.

La procédure étant dématérialisée, les candidats, qu’ils soient stagiaires ou titulaires, consultent les postes, saisissent leurs vœux sur SIAM et constituent leur dossier via I-PROF.

Les candidatures sont étudiées par l’administration centrale et l’inspection générale. Les décisions d’affectation sont prises après avis des instances paritaires nationales. Quand un candidat retenu sur un poste spécifique a également formulé une demande de participation au mouvement inter académique, celle-ci est annulée.

Remarque : Pour toute candidature au mouvement spécifique, la confirmation de la demande de mutation devra être retournée au Rectorat après visa du chef d’établissement avant le 06 décembre 2021.

Les psychologues de l’éducation nationale de la seule spécialité « éducation, développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle », qu’ils soient déjà ou non DC10, peuvent candidater sur les postes spécifiques suivants, traités au niveau national : tous postes de directeur de CIO, postes d’adjoint au chef de SAIO, postes de psychologue de l’éducation nationale en (Dr)Onisep et au Cnam/lnetop. Le détail des attendus et compétences recherchés est précisé dans la note de service ci-dessus référencée.

Constitution des dossiers de candidatures

Le dépôt des candidatures s’effectue sur i-prof ainsi que les saisies des vœux et des avis (via SIAM). Les documents et confirmations sont à mettre en ligne sur Colibris.

1. Saisie des vœux sur SIAM par l’enseignant

– Onglet « les services » sur l-PROF

Permet l’accès à SIAM pour déposer la demande de mutation

  • Page mouvement inter académique (mouvement général pour DCIO et mouvements spécifiques)
  • Consultation de la note de service relative aux opérations de mutations, de votre dossier et des postes vacants
  • Saisie des vœux
  • Consultation de votre projet de mouvement et de votre résultat définitif

2. Constitution des dossiers de candidatures sur I-Prof par l’enseignant

– Onglet « votre CV » sur I-Prof

Permet la saisie et/ou l’actualisation notamment des 3 rubriques suivantes :

  • « Diplômes et titres »
  • « Formation et compétences »
  • « Activités professionnelles »

– Onglet « les services » sur I-Prof

Consultation du guide pratique interactif et d’une note d’information

Saisie de la lettre de motivation pour les mouvements spécifiques et ajout possible de votre rapport d’inspection

Attention, sachez que :

  1. Vous devez préalablement saisir votre vœu de mutation sur SIAM avant de pouvoir saisir votre lettre de motivation
  2. La mise à jour des éléments du dossier est possible jusqu’au 06/12/2021
  3. Il vous est vivement conseillé de prendre l’attache du chef d’établissement d’accueil pour entretien et communication de votre dossier de candidature.

3. Étude des dossiers (mouvement SPEN)

La détermination et le choix des candidat·es, après avis de l’Inspection Générale ont lieu début février 2022.

4. Étude des dossiers et entretiens (mouvement PoP)

 Du 2 décembre 2021 au 10 janvier 2022 a lieu la phase d’instruction des candidatures et d’organisation des entretiens de recrutement.

L’avis de la CGT Éduc’action sur les PoP

Une nouveauté… mais surtout un danger…

Le MEN poursuit sa politique de précarisation de l’institution. Sous couvert de vouloir améliorer la situation des personnels, il introduit cette année un mouvement interacadémique de postes à profil.

Si le MEN présente la chose comme une expérimentation, la CGT Éduc’action est persuadée que cette dangereuse pratique vise à saborder les règles de gestion traditionnelles et à terme, à casser le statut et les droits des personnels. C’est un outil supplémentaire et complémentaire aux déréglementations déjà en vigueur (postes à profil académiques, chargé·es de missions…) et celles programmées.

Pour le MEN, l’introduction de ce dispositif vise à proposer aux enseignant·es des « postes qui requièrent des compétences, qualifications et/ou aptitudes particulières en lien avec le projet de l’école ou de l’établissement, les caractéristiques territoriales ou avec les missions du poste ». Pour nous, il vise surtout à dégrader de nouveau les conditions de mutations des personnels (déjà largement limitées), à instaurer une nouvelle concurrence entre collègues et à générer de nouvelles et prochaines difficultés personnelles et sociales pour les agent·es.

Pour cette première année, c’est 236 postes qui seront proposés, soit 6,7 % des mutations obtenues l’année dernière. C’est 236 postes en moins pour le mouvement national ouvert à tou·tes et pour lesquels il y aura un recrutement national hors barème.

Pour en savoir plus

Lire les pages du PEF 171 consacrées au Mouvement spécifique national