Lettre d’information à tous les

 

personnels du second degré

 

de l'Éducation nationale 

 

La CGT, le syndicat de tous les personnels de l’Éducation nationale  

 

 

La CGT Educ’action Versailles c’est le syndicat de tous les personnels de l’académie de Versailles. Tous les personnels car nous croyons à la CGT que seule une action collective nous permettra d’apporter des réponses globales et solidaires pour l’école émancipatrice dans laquelle l’ensemble de la communauté éducative se retrouvera !

 


>

>

8 mars : « les grandes gagnantes » dans la rue

En ce 8 mars 2020, journée internationale de lutte pour les droits des femmes, marchons tou·te·s pour exiger l’égalité femmes-hommes et le retrait de la réforme des retraites.

 

N'hésitez pas à consulter le site de la CGT Educ'action sur l'égalité Femme / Homme

 

et également le site ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE de la CGT 

 

Pour que les femmes soient les grandes gagnantes, nous voulons:

- Sanctionner les employeurs qui discriminent

- Lutter contre la précarité et les temps partiels subis

- Revaloriser les métiers à prédominance féminine

- Prévenir les violences sexistes et sexuelles et protéger les victimes 

- Des droits pour la maternité et la parentalité

Télécharger le tract de la CGT

Télécharger le tract de l'URIF

Lire la suite ...


>

Disponibilité et congé parental

 

Les demandes sont à retourner à la Division des Personnels Enseignants concernée, par courrier postal uniquement, avant les dates limites suivantes :

- Disponibilité : au mieux pour le 12 mars 2020, à défaut 2 mois au plus avant la mise en disponibilité

- Congé parental : peut débuter, à tout moment, au cours de la période y ouvrant droit. 
L
a première demande doit être présentée au moins 1 mois avant le début du congé.     

  

N’hésitez pas à consulter nos pages dédiées sur les procédures administratives des demandes de disponibilité et de congés parentaux ainsi que les modalités de service auxquelles les personnels enseignants, d’éducation et PSYEN peuvent prétendre au titre de l’année scolaire 2020 – 2021.

Lire la suite ...


>

Mutation inter-académique 2020

A tou·tes les participant·es du mouvement inter-académiques !

 

Le 4 mars 2020, vous allez recevoir de la part du ministère un SMS et une information sur le résultat de votre mutation.

 

Si vous n’êtes pas satisfait·e de ce dernier, n’hésitez pas à nous contacter au 06 40 16 79 39 ou par mail à eluscgtversailles@gmail.com afin que nous puisions vous expliquer la procédure de recours. Nous pourrons éventuellement vous accompagner dans cette démarche.

 

Arbitrage à tous les étages !

 

Malgré l'opposition unanime des organisations syndicales de la Fonction Publique, la loi n° 2019-828 dite de « transformation de la Fonction publique » a été promulguée pendant les vacances scolaires. Elle a fait voler en éclats une série de dispositions statutaires qui organisaient notamment des garanties collectives dans le cadre du paritarisme.

 

C'est donc la remise en cause d'un des fondements de la Fonction Publique qui assurait aux agent·es le droit d'être défendus dans toutes les opérations de gestion de carrière les concernant, par des élu.es, dont le rôle était de faire respecter l’égalité de traitement au regard des règles édictées, tout en portant l'intérêt général. Cette attaque contre le paritarisme et les droits syndicaux des personnels est une première depuis 1946.

 

C’est la fin de toute transparence du mouvement des personnels et à terme de la gestion des carrières, illustrant la conception du dialogue social de ce gouvernement.

>

Recours PPCR : Bilan des CAPA et FPMA 

 

Lors des groupes de travail sur les recours engagés par nos collègues, nos craintes à l’égard du PPCR n’ont pu qu’être confirmées.

 

Premier constat : D'une manière générale, sur tous les Rendez-vous carrières réalisés, seul·es 5 % des collègues ont effectué un premier recours auprès de la Rectrice. 33 % enseignantes ont vu leur avis changer, et au final seulement 0,15 % de l'ensemble des collègues ont saisi la CAPA pour que l’on examine leur dossier. Un tel résultat peut laisser penser une large adhésion de nos collègues à cette nouvelle forme d’évaluation.


La réalité est toute autre ! Le faible nombre des recours est lié à la lourdeur de la procédure : recours gracieux auprès de la Rectrice après notification de l’avis retenu, puis saisine de la CAPA. Ainsi, nombreux et nombreuses  sont les collègues à avoir baissé les bras. 

 

>

Réforme des retraites et Revalorisations salariales

 

En voulant instaurer un système de retraite par points, le président Macron et son gouvernement visent avant tout à baisser le niveau général des pensions. Les personnels de l’Éducation nationale seraient particulièrement touchés. Le gouvernement reconnait d’ailleurs lui-même que cette réforme sera pénalisante pour ses personnels dont les salaires sont trop faibles.

 

Souhaitant rassurer les organisations syndicales et l’ensemble des collègues (largement mobilisé·es depuis le 5 décembre), le ministre Blanquer a promis des revalorisations salariales « historiques » pour garantir un montant de pensions équivalant en moyenne à celui des attaché·es de la Fonction publique. Après des semaines de « concertations », le ministère révèle ses premières pistes de revalorisations. Et comme pressenti par la CGT Éduc’action, ces propositions sont à la fois très insuffisantes, scandaleuses et irrespectueuses pour les personnels.

 

Il est important de rappeler que cette prétendue revalorisation concernerait uniquement les enseignant·es et CPE laissant ainsi de côté les autres catégories de personnels du ministère, notamment les AESH, les catégories C et B particulièrement mal rémunérées. Comment pourrions nous accepter une prétendue revalorisation qui exclurait d’emblée une partie de nos collègues ? 

 

Dans le contexte du gel de la valeur du point d’indice de la Fonction publique, ce n’est pas tolérable. Gel qui a été prolongé d’un ou deux ans ! 

 

De plus, cette revalorisation ne concernerait quasi uniquement que les générations nées depuis 75, c’est-à-dire celles et ceux concerné·es par la réforme des retraites. Pourtant, le ministre rappelle depuis son entrée en fonction que les enseignant·es français·es sont mal payé·es.

 

La CGT Éduc’action exige des hausses de salaires via des refontes des grilles indiciaires et une augmentation de la valeur du point d’indice pour l’ensemble des personnels du ministère quelle que soit leur catégorie. Elle revendique au préalable une augmentation de 400 € (soit 90 points d’indice) pour toutes et tous. 

Lire la suite ...


Nouvelles coordonnées de l'Académie

Toute l'actualité sur notre site académique ...

Nouvelles coordonnées de l'Académie

Nouvelles coordonnées de l'Académie

Prendre contact avec nous ...

Nouvelles coordonnées de l'Académie